Rechercher

les besoins masticatoires du chien


La mastication est un comportement naturel pour le chien, souvent associé à la destruction, il s'agit en fait d'un besoin que le chien devra assouvir tout au long de sa vie.


Elle permet la libération d'hormones de bonheur, apaise, baisse le stress, et évite également le tartre.

La mastication a aussi l'avantage d'être très énergivore, elle correspond à environ 3 fois la dépense énergétique d'une promenade donc 1 heure de mastication vaut environ 3 heures de promenade, mais l'un ne peut pas se substituer à l'autre que partiellement (un chien qui aura fait beaucoup de sport ou d'activités cognitives dans la journée pourra se passer de longues mastications et inversement mais il est conseillé dans ce cas d'alterner, par exemple en proposant plus de mastication les jours de pluie.

En moyenne, un chien a un besoin de mastication de une heure journalière (certains chiens ont besoin de plus, d'autres moins il faut s'adapter à son chien) hors son repas est généralement avalé en quelques minutes certains chiens vont même le gober sans mâcher.

Certaines destructions causées par les chiens ne sont dû qu'à un besoin de mastication non assouvi, il est donc facile dans ce cas de résoudre le problème avec des activités masticatoires.


Quelques exemples de mastication

(liste non-exhaustive et indicative, même si les aliments sont adaptés aux chiens, à la taille et aux besoins du chien les risques ne peuvent jamais être nuls, il est conseillé de rester vigilant et sous surveillance).


Les os : rien de plus naturel pour le chien que de manger un os, mais attention pas n'importe quel os, ils ne doivent jamais être cuits (la ration ménagère comprend une cuisson très légère qui ne doit pas atteindre l'os ) et doivent toujours être charnus, la viande autour permet de faciliter le passage de l'os sans provoquer de problèmes digestifs.

Les os porteurs comme les tibias de bœuf ou autres gros animaux sont déconseillés, le chien va ronger avec ses incisives ce qui peut provoquer une occlusion intestinale.

Pour les chiots, on peut commencer par des petits os charnus comme les cous de poules.

Inconvénient : un os charnu ne suffit pas à combler les besoins d'une journée de mastication.

(contrairement à une idée reçu un chien qui mange de la viande et des os crus ne risquera pas plus de manger un animal et pourra vivre avec d'autres animaux comme des poules s'il a été habitué correctement).


Le bois : plutôt que le bois qui peut s’effriter, faire des échardes et causer des blessures, on peut proposer de la racine de bruyère (à partir de 4 mois) ou du bois d'olivier (convient à tout âge).


Les bois de cerf : ils existent entiers, fendus ou en biseaux. Entier, il est réservé aux chiens avec de forts besoins de mastication, pas très appétant, mais très dure. En biseau, il est facile, très appétant puisqu'il donne l'accès à la moelle (à partir de 6 mois). Fendu, il est de niveau intermédiaire.


La corne de buffle : moyennement appétant, mais longue durée, elle ne convient pas pour les débutants.


Les sabots de veaux ou de bœufs : ils sont solides, appétants, riches en protéines, et adaptés à partir de 6 mois.


Les trachées et oreilles : elles sont peu caloriques plutôt réservées aux petits chiens et aux chiots. Elles sont très appétantes.


Le fromage de Yack : idéal pour débuter la mastication, très appétant, résistant et très riche

en protéine, il convient aux chiens débutants, aux vieux chiens, aux dents fragiles et chiots à partir de 4 mois).



Les jouets : ils offrent une occupation et une mastication, certains permettent une distribution progressive de la nourriture d'autres comme les Kongs peuvent être fourrés (de pâtés, croquettes, fromages, et même congelé pour plus de difficultés), ils sont extrêmement résistant, différents modèles permettent de choisir la dureté en fonction du chien.


Les friandises industrielles : attention elles sont très souvent chimiques, parfois riche en sucre et en graisse.


N'hésitez pas à partager vos commentaires, et expériences sur la mastication de vos chiens.

221 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Avec l'accord de la SPA de Biarne, je vais régulièrement présenter un chien à l'adoption que j'aurai préalablement rencontré (en box, en parc et en promenade) en espérant leur offrir une chance supplé