top of page

Le médical training /
Les soins coopératifs

L'ORIGINE DU MÉDICAL TRAINING

 

Le médical training a été crée pour les mammifères marins, il s'est ensuite développé dans les zoos pour toute sortes d'animaux : les singes, les oiseaux, les félins, etc...

Au départ, les soins coopératifs permetttaient principalement d'éviter les anesthésie sur les animaux à risques de complications.

On peut voir des tigres, des éléphants, rihnocéroce ou toutes sortes d'animaux, faire des soins, piqûres, ouvrir la bouche de leur plein grès grâce à ces entraînements donc pourquoi utiliser la force, la contrainte et les tranquillisants pour nos compagnons ?

POURQUOI ?

 

Que ce soit pour des actes de soins quotidiens : couper les griffes, regarder les oreilles, les yeux, enlever une écharde, une tique, brosser, toiletter, mettre des gouttes dans les yeux, faire une visite chez le vétérinaire, ou simplement redonner confiance en humain à un chien au vécu difficile :

Le médical training peut vous aider !!!

Les soins coopératifs vous permettent de manipluler/soigner votre compagnon avec son accord, sans aucune contrainte ni rétissance de sa part.

Il apprend à positiver et à apprécier les manipulations.

Travailler en médical training est important : 

Pour le respect du chien : ne pas avoir à le contraindre ou à le sédater.

Pour la confiance : chaque fois qu'un soin est fait par la contrainte, on perd la confiance de notre compagnon.

Pour le confort : du maître, du vétérinaire/toiletteur, et du chien.

Pour une thérapie comportementale d'un chien qui aurait un passé difficile, une phobie des soins ou des traumatismes lui ayant fait perdre la confiance en l'homme.

 

POUR QUI ?

 

C'est simple pour tout le monde, tous les chiens.

Du gentil chien qui accepte mes soins bien qu'il n'y trouve pas d'intérêt, au chien très peureux ou phobique des visites vétérinaires, en passant par le chien très actif qui n'arrête pas de bouger pendant les soins/manipulations.

Le chien apprend qu'il peut être acteur des soins, il peut demander une pause, et il a la possibilité d'indiquer quand il est mal à l'aise.

Il apprend également à rester calme et immobile pendant les exercices ce qui permet par exemple de mettre des gouttes dans les yeux pendant que le chien reste totalement immobile la tête poser sur vos jambes (oui, bien sûr, c'est possible.).

 

QUAND ? (fréquence)

 

Les soins coopératifs peuvent commencer dès le plus jeune âge (en lui accordant le temps d'adaptation après son adoption).

Les séances doivent être de courtes durées (variable en fonction de l'âge, du vécu du chien et de la progression d'apprentissage) mais elles devront être régulières : plusieurs fois par semaine.

Pendant les séances, il faudra être patient, et aller au rythme du chien. Certains mettront beaucoup de temps alors que d'autres sont très rapides.

Si vous devez forcer un chien qui n'était pas prêt aux soins, l'apprentissage et la confiance seront abîmés, il faudra travailler encore plus pour les récupérer.

N'essayez pas de faire un brossage complet du chien qui est en cours d'apprentissage, mais on n'est jamais à l'abri d'un accident ou d'une maladie qui viendrait rendre les soins urgents et obligatoires.

20230111_104347.heic
20230111_104347.heic

Le chien pose lui même son nez sous la main et peut à tout moment arrêter si il n'est pas à l'aise

20230111_105408.heic

TARIFS

15 euros la séance d'environ 30 min 

ou 30 euros une séance + éducation de base (ou sport) 

séance d'environ 1h.

Possibilité de tarif réduit pour l'achat de carte (5 ou 10 séances)

20230111_105355.heic
bottom of page